• Home
  • Maison
  • Tout sur la fosse septique et le tout-à-l’égout
Maison

Tout sur la fosse septique et le tout-à-l’égout

Tout sur la fosse septique et le tout-à-l’égout
Notez cet article

La collecte des eaux usées peut s’effectuer de deux manières, à savoir par la fosse septique et par le tout-à-l’égout. Pour choisir le système adapté à un bâtiment, il faut connaître leurs caractéristiques et leurs avantages.

La fosse septique, un système d’assainissement individuel

La fosse septique est un système de traitement de toutes eaux : eaux -vannes et eaux ménagères. Son installation est favorisée si la commune ne dispose pas d’un système d’assainissement collectif. Avant de commencer les travaux, il est important de faire une étude de sol pour connaître la capacité d’épuration et la perméabilité du terrain. Il faut ensuite déposer un dossier au Service Public de l’Assainissement Non Collectif. Cet organisme qui s’occupe de la réglementation de l’installation doit connaître l’emplacement de la fosse septique, la surface du sol réservé à l’assainissement, la nature du sol, le nombre de pièces et /d’habitants, ainsi que l’existence d’une éventuelle pente. Il doit également contrôler si l’installation est conforme aux normes.

Avantages de la fosse septique

Un des atouts d’installer une fosse est d’utiliser une cuve selon le nombre de pièces. Sa capacité est variable. Un autre avantage de ce système d’assainissement est la facilité d’entretien et de vidange. En plus, la fosse septique ne requiert aucune énergie. Elle ne risque pas aussi de gâcher l’esthétique du jardin.

Le tout-à-l’égout, le système d’assainissement collectif

Le raccordement à tout-à-l’égout est une obligation dans le cas où le bâtiment se trouve sur une parcelle de la zone d’assainissement collectif, mais également lorsque celui-ci a accès à la voie publique (directement ou par la voie d’intermédiaire). C’est également le cas si le réseau public de collecte des eaux est situé sous la voie publique. Pour ce faire, il faut penser au financement des travaux. En effet, il est important de savoir les travaux pris en charge par les particuliers et ceux pris en charge par la commune. Il est aussi impossible d’entreprendre des travaux d’assainissement sans demander une autorisation auprès de la mairie. S’il y a déjà une fosse, il faut la déconnecter avant de commencer le raccordement. Pour que l’installation soit bien réalisée, il faut prendre contact avec un professionnel. Privilégiez les établissements qui peuvent réaliser les démarches administratives à votre place.

Il faut savoir que la commune peut demander le paiement d’une taxe relative aux charges d’entretien du réseau. Il faut se renseigner auprès de la mairie pour connaître ces détails.

Avantages du tout-à-l’égout

Le principal avantage d’un système tout-à-l’égout est qu’il est invisible vu qu’il est établi sous la voie publique. Un autre avantage de choisir le système d’assainissement collectif est que l’entretien n’est pas assuré par les particuliers. Cette opération revient à la municipalité.

Les critères de sélection du système d’assainissement

Image associéeLe choix du système d’assainissement dépend de nombreux critères, pour ne citer que la perméabilité du sol à traiter. Il faut également tenir compte des spécificités du terrain : nappe phréatique, puits, pente, etc. Le nombre des occupants d’un bâtiment est également pris en compte. Pour bénéficier d’un bon système de traitement d’eaux usées, il vaut mieux faire appel à un professionnel du domaine.

Quelques conseils pour bien choisir l’entreprise d’assainissement

Avant de choisir une entreprise d’assainissement, il faut éclaircir certains points : date d’enregistrement au registre du commerce, dirigeants, nombre d’employés, avis des clients sur les forums, etc. Attention, il ne s’agit pas d’enquêter sur la société, mais de s’assurer qu’elle est fiable et efficace. Il est aussi possible de demander les garanties d’assurance professionnelle. Mais, il faut aussi vérifier le savoir-faire de l’entreprise tout en se renseignant auprès des particuliers qui ont eu recours à ses services. Il ne faut pas oublier de prendre en compte le prix des travaux. Vous pouvez faire appel à assainissement 95 pour vos besoins en entretien et remise en état de votre assainissement.

Le traitement de la canalisation

Pour qu’il n’y ait pas nuisances d’odeurs, de remontées des eaux usées, il faut faire un entretien régulier des canalisations. L’accessibilité des ouvrages et des regards assure un meilleur entretien de l’assainissement des eaux. Il est également interdit de planter, de terrasser et de circuler dans les zones où il y a assainissement qu’il soit collectif ou non collectif. Il faut faire un contrôle détaillées des canalisations tous les ans afin d’éviter tous problèmes nocifs à la santé publique.

Pour l’assainissement non collectif, le particulier doit suivre les conseils d’entretien indiqué par le fournisseur des ouvrages d’assainissement. Les petites astuces suivantes peuvent également vous aider. En cas d’odeurs dans l’habitation, il faut s’assurer que tous les appareils sanitaires sont bien chargés d’eau et équiper de siphon. S’il y manque d’eau, il faut les réalimenter en laissant couler un fil d’eau pendant un instant. Pour les mauvaises odeurs dans les toilettes, cela est dû à une mauvaise ventilation ou à l’absence de celle-ci.

Pour les remonter des eaux, il faut éviter à tous prix de jeter des éléments solides ou liquides nuisant au bon fonctionnement du dispositif dans les canalisations. Le curage de la canalisation doit être fait dés que nécessaire. A noté également, il faut conserver les factures d’entretien et les bons de vidanges des ouvrages. Ils seront demandés pendant la vérification des autorités sur le bon fonctionnement de l’installation non collective. Optez à l’appel à une entreprise en assainissement certifiée comme assainissement 95 pour assurer une qualité de service optimale et la pérennité de vos installations.

L’entretien de ses propres installations

Pour l’assainissement collectif, tous individus doivent avant tout prendre soins de leurs installations qui se raccordent à celle de la commune. Les canalisations collectives doivent être également suivies régulièrement par les autorités compétentes. Mais prendre soins de la canalisation commence dans le foyer de chacun. Le bon entretien de la canalisation peut aussi éviter tout débordement de flottant et de boue dans les dispositifs de traitement. Ceci assure une pérennité du cycle de l’assainissement ainsi que l’augmentation de la durée de vie des installations.

Related posts

Pourquoi on aime tant la déco industrielle

Entreprise de location de matériel de déménagement à Paris 17

Décoration d’intérieur en style brocante, l’art de la récup

Leave a Comment