Image default

Qu’est-ce qu’un mandataire auto ?

L’acheteur de véhicule n’est pas censé avoir une parfaite connaissance du monde automobile. Sans compter le choix du distributeur ou du concessionnaire, il peut rencontrer des difficultés pour négocier le prix et apprécier la qualité de la voiture. Heureusement, il existe des intermédiaires spécialisés, capables de vous dénicher une offre de qualité à un prix abordable. On les appelle mandataire automobile. Leur mission consiste à vous accompagner dans votre achat de voiture. Nous vous en disons plus sur ce métier dans la suite de cet article.

C’est quoi un mandataire automobile ?

Un mandataire auto est un intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur de véhicule (distributeur, constructeur ou concessionnaire). Il agit pour le compte du particulier (acheteur) dans le but de lui dénicher la bagnole qui correspond à ses critères. Son rôle ne se limite pas seulement à rechercher un véhicule. Il négocie aussi avec les vendeurs pour obtenir le bien au meilleur prix.

Le mandataire ne se limite pas à scruter les voitures proposées sur le marché français. Il explore les marchés étrangers dans le seul but d’obtenir une offre avantageuse en termes de prix. Par conséquent, il a souvent recours à l’importation. Son approche est pertinente dans la mesure où l’offre de constructeur est souvent adaptée en termes de revenue en vigueur dans le pays. C’est la raison pour laquelle il n’hésite pas à recourir à l’import. Grâce à cette démarche, le mandataire automobile vous offre l’opportunité de faire des économies allant jusqu’à 30 % sur l’achat d’une voiture.

 

Les compétences clés du mandataire automobile

Le mandataire automobile n’est pas un dénicheur de bon marché par hasard. Il doit ses prestations à une multitude de compétences clé qui fait de lui un acteur incontournable dans le marché automobile d’aujourd’hui.

Premièrement, le mandataire auto est un intermédiaire qui a le sens de la négociation. C’est d’ailleurs le point central de son métier. Il a le sens des affaires. Certes, le particulier peut venir vers lui, mais il n’hésite pas à prospecter des clients. Deuxièmement, le courtier automobile à une très bonne connaissance du marché de l’automobile. Il connaît les différents prix pratiqués, les concessionnaires, les fabricants, bref tous les acteurs. De plus, il connaît bien les prix pratiqués à l’extérieur. Enfin, le mandataire automobile est un intermédiaire qui investit du temps et de l’énergie au profit de ses clients. La recherche d’une offre peut parfois s’avérer fastidieuse surtout lorsqu’il s’agit de véhicules étrangers. Il doit, à cet effet, consulter les journaux étrangers spécialisés dans l’automobile, faire des comparaisons, appeler les distributeurs, faire le tour du net, effectuer le déplacement chez le vendeur pour apprécier le véhicule, etc.

Les deux catégories de mandataires automobiles

Il existe deux types de mandataires automobiles :

  • Le mandataire transparent : le mandataire transparent est un simple courtier. Il signe un contrat de recherche de véhicule avec le client et se met au travail. Une fois qu’il trouve la voiture répondant aux critères du client, il lui facture une commission. Ensuite, c’est au client de payer le prix au distributeur pour récupérer son véhicule.
  • Le mandataire opaque : le mandataire opaque recherche pour son client la voiture qu’il souhaite. Une fois l’avoir trouvé, il l’achète pour son compte et le revend au client à un prix qu’il fixe lui-même.

Le contrat qui lie le mandataire automobile à son client

Le mandataire automobile est lié au client par un contrat écrit. Dans cette convention, le courtier automobile s’engage à chercher et trouver une voiture qui correspond aux exigences de son client. Il s’engage également à effectuer toutes les formalités administratives nécessaires pour la réception du véhicule (procédure de dédouanement, etc.). Enfin, il prend l’engagement de transporter la voiture jusqu’au domicile du client.

Le contrat peut cependant être scindé en deux parties. Premièrement, il y a la phase recherche. Dans cette étape, le mandataire ne fait que rechercher et présenter ses résultats au client qui apprécie à son tour. Deuxièmement, il y a la phase achat. À cette étape, le mandataire auto établit une proposition écrite à son client en lui indiquant toutes les informations relatives au véhicule (puissance fiscale, carburant) et celles ayant trait au coût d’acquisition de la voiture (prix TTC, commission, douanes).

 

 

A lire aussi

Vous arrivez à Paris en avion ?

Ines

Le taxi moto à Paris, un mode de transport prometteur

Ines

Comment choisir le bon transporteur d’expédition ?

Ines

Tout ce qu’il faut savoir sur les bennes à ordures

Tamby

Les différentes méthodes de transport Chine-France

Claude

Se déplacer en VTC à Seine-et-Marne : deux destinations à ne pas rater

Tamby