Image default

Quelles sont les formations pour devenir comptable ?

La comptabilité est un métier d’avenir car toute entreprise a besoin d’un comptable. Un tel professionnel se doit d’être polyvalent, et peut travailler en tant qu’indépendant ou en tant qu’employé dans entreprise. Quel est le cursus idéal pour pouvoir exercer dans ce domaine ?

La durée des formations pour devenir comptable

Contrairement à ce qu’on pense souvent, le métier de comptable demande autant d’expertise dans le domaine littéraire que scientifique. Ce professionnel se charge des relations humaines et des secteurs-clés au sein d’une entreprise à savoir les finances, la vie sociale et d’autres domaines encore.

Il y a deux voies possibles en matière de formation comptable. En principe, un bachelier peut commencer à exercer le rôle d’un comptable s’il se sent suffisamment armé dans ce domaine. Le nouveau bachelier, qu’il s’agisse d’un diplômé de l’enseignement technique ou de l’enseignement général, peut accéder à la formation de son choix. Il peut opter soit pour une formation d’une durée de deux ans soit celle de trois ans.

À la fin des études de deux ans, on peut devenir comptable en obtenant un brevet de technicien supérieur (BTS) ou un diplôme en gestion d’entreprise et des administrations (DUT). Concernant les formations d’une durée de trois ans, des établissements privés proposent le diplôme de comptabilité et gestion (DCG). L’étudiant peut également effectuer une troisième année de licence professionnelle en choisissant une option non éloignée de la comptabilité comme le contrôle financier, responsable de grands comptes, etc. pour se spécialiser.

Les options proposées par les formateurs professionnels

En se rapprochant d’un établissement spécialisé dans la formation en comptabilité, plusieurs options sont mises à la disposition des futurs comptables. La formation en alternance est la première option. L’avantage de choisir ce nouveau mode d’apprentissage se situe au niveau de la compétence. Les étudiants en alternance ont accès à des cours et des travaux en entreprise pendant leur parcours. Ils sont alors en mesure de mettre directement en pratique ce qu’ils ont appris en salle dès qu’ils entrent en fonction.

Pour ceux qui ont le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), un stage de trois ans rémunéré est proposé par la plupart des entreprises privées. Le comptable stagiaire conclura un contrat de travail avec son employeur et aura un statut de salarié. En contrepartie des cotisations annuelles qu’il se doit s’acquitter, il bénéficiera d’une pratique professionnelle qui le permettra de réussir aux épreuves du diplôme d’expertise comptable (DEC). Dans l’hypothèse où il ne souhaiterait plus passer le DEC, il sera capable d’entrer directement en fonction à l’issue de son stage même pour créer son propre cabinet.

A lire aussi

Comment bien choisir son prêt rapide ?

Journal

Comment et où se former pour devenir assistant comptable ?

Claude

Ethereum présenté en quelques lignes !

administrateur

Quel type de prêt travaux choisir ?

Ines

Services professionnels de prêt d’argent en Suisse

Vicking

Quel événement pour assurer la prospection de votre entreprise ?

Laurent