Image default
Commerce

Les « must-need » pour un pique-nique réussi

Ça y est, les jours se rallongent et les nuits se raccourcissent. Le printemps commence à pointer son nez, et bientôt, l’été le succédera. Avec le retour du soleil et des oiseaux, le beau temps et les vêtements de plus en plus légers, il nous tarde de prendre un grand bol d’air frais et de partir en pique-nique. Ce petit moment d’évasion peut se faire en famille ou entre amis, mais pour qu’il soit réussi et pour ne pas trop s’encombrer de choses inutiles, il faudra faire attention à suivre quelques règles de base.

L’essentiel de la vaisselle

Pour qu’un pique-nique se passe au mieux, il faudra penser à apporter tout ce qui sera nécessaire. Il faut surtout penser « pratique ». Il y a par exemple la question des couverts et de la vaisselle. Si pour les pique-niques il est de coutume d’apporter des ustensiles à usage unique et faits en plastique, il existe maintenant une alternative à cela. Ces petits objets ont la réputation d’être extrêmement polluants, et pour profiter de la praticité tout en préservant l’environnement, il y a la vaisselle jetable biodégradable.

La programmation

Avant de partir gambader dans les prés ou se prélasser sur une plage, il faut d’abord vérifier le temps qu’il fera. Le premier réflexe lorsque l’on prévoit de partir en pique-nique, c’est de vérifier la météo. Un pique-nique en amoureux est un moment trop précieux pour laisser la pluie tout gâcher. La seconde règle d’or est de choisir le lieu qui sera le plus approprié pour profiter d’un moment d’évasion. Il faudra vérifier que l’endroit n’est pas trop près des bruits d’autoroutes ou des décharges. Un coin tranquille loin de la ville et du train-train quotidien serait idéal. Ce sera le moment de se détacher un peu de la vie de tous les jours.

Les petits plats

Fini les traditionnels sandwichs saucisson et jambon avec des tonnes de chips. Même si c’est pratique et c’est très facile à réaliser, il existe des recettes variées et équilibrées qui prennent encore moins de temps à cuisiner. Les salades variées sont par exemple de très belles alternatives. Il suffit de préparer les ingrédients séparément et les convives peuvent composer le plat selon leur goût (tomates, œufs, maïs, thon, concombre). Il peut aussi y avoir des salades de riz et y ajouter des apports en protéines. Les amuse-bouche peuvent être de simples tomates cerises ou des carottes accompagnées de tranches de fromages (il faut se faire plaisir, aussi). Et pour ceux qui ont plus de temps, les cakes salés et les tartes salées sont de rigueur.

Related posts

Que proposer dans son ticket à gratter gagnant ?

Odile

La viande bio face au défi de la grande distribution

Journal

Quel est l’intérêt d’avoir des données non erronées ?

Claude

Comment procéder à la prise en main d’un domaine viticole ?

Claude

Quelles stratégies pour conquérir et fidéliser la clientèle ?  

Tamby

Internet : un canal privilégié pour la vente directe

Odile