Image default
Santé

La cigarette électronique, bonne ou mauvaise idée ?

Elle est toujours vantée comme étant une bonne alternative à la cigarette conventionnelle. Elle rafle les ventes depuis plusieurs années maintenant. Stylé et moins polluant, c’est un produit qui a su se faire une place en une dizaine d’années. Actuellement, la vraie question c’est de savoir si elle est vraiment passive ou si elle comporte quand même des risques pour la santé des consommateurs.

1.      Les bons côtés de son utilisation

Comparée à une cigarette classique, elle comporte quand même des avantages à ne pas nier. Le premier point positif pour les gens qui consomme ce type de produit c’est que la composition du liquide générateur de fumée est cent fois moins dangereuse. Pour les mateurs, Vapoclope propose un large choix de cigarette électronique avec tous les produits dérivés qui vont avec.

Dans une simple cigarette, nous avons la nicotine, le goudron, l’acétone, le benzène, le monoxyde de carbone… Or, dans la cigarette électronique, on retrouve essentiellement le propylène de glycol (un composant alimentaire et médical), de la glycérine végétale, de l’eau et un parfum aromatique.

Suite à cela, elle est moins dangereuse et moins cancérigène pour le corps. Le taux de nicotine retrouvé dans le sang est infinitésimal comparé à la dose importante que l’on y retrouve avec une cigarette analogique.

Il est prouvé médicalement que cette version électronique ne provoque aucun problème cardiaque. Ce qui n’est pas le cas de l’autre modèle qui provoque différentes sortes de maladies cardiovasculaires en raison des composants toxiques qui bloquent la circulation de l’oxygène au niveau des tissus.

2.      Les zones d’ombre à savoir pour les fumeurs de cigarettes électroniques

Ce genre de produit ne garantit jamais à 100 % la préservation d’une bonne santé pour les fumeurs. Dire le contraire serait un mensonge.

Seulement, comparée à la cigarette, elle est cent fois moins tueuse. Cependant, elle présente aussi des inconvénients à ne pas prendre à la légère. Par exemple, il faut savoir que certains parfums ou arômes sont plus toxiques que d’autres. C’est le cas de la senteur « bonbon à la cannelle » ou du « tabac mentholé ». Ils sont plus agressifs pour les poumons.

L’entretien de la résistance doit se faire régulièrement pour les matériels réutilisables. Autrement, elle provoque des noirceurs au niveau des dents. Elle peut aussi laisser passer quelques gouttes de liquide.

On ne peut pas vraiment parler de point négatif, mais c’est un point qui intéresse les fumeurs reconvertis. Le passage à la cigarette électronique peut apporter certaines situations inconfortables. Par exemple, des moments d’étourdissements ou des maux de tête. Ce n’est en aucun cas un effet secondaire, c’est le résultat d’une carence en nicotine qui provoque cela chez les gros fumeurs.

Tout comme la cigarette classique, elle crée aussi un picotement dans la gorge. Elle peut provoquer une sensation de sècheresse. Il est donc important de s’hydrater convenablement afin d’enlever cette gêne.

Enfin, des études récentes partagées durant l’American Thoracic Society ont démontré que la cigarette électronique empêche la toux. Ce qui peut être un bien pour un mal. En effet, la toux est le moyen pour l’organisme d’évacuer les microbes et les bactéries qui se logent à l’intérieur des poumons et de la cage thoracique.

Related posts

SOS médecin, les services proposés

administrateur

La télémédecine offre de nombreux avantages

Journal

La santé visuelle chez les enfants : comment ça se passe ?

Ines

Pensez à l’huile essentielle de Canelle pour cet hiver !

Journal

Sportifs : pourquoi consulter un podologue du sport ?

Nathalie

Découvrir le yoga à Vevey

Vicking