Image default

Escapade gastronomique : le végétarisme en Inde

La cuisine indienne est sans aucun doute l’un des plus grands trésors du patrimoine culturel du pays.   C’est aussi l’une de ses plus grandes valeurs culturelles qui s’est le mieux exportée. En effet, on peut rencontrer la cuisine indienne un peu partout à travers le monde. L’une des principales caractéristiques que l’on remarque assez souvent est le végétarisme de la population indienne. Lors d’une escapade gastronomique sur le territoire indien, partons à la découverte du principe de végétarisme à la sauce indienne.

Petite histoire du végétarisme en Inde

Le végétarisme en Inde est une pratique tout à fait populaire. Une bonne partie (environ 30 % en 2014) de la population indienne adhère à ce mode d’alimentation particulier. Ce que l’on sait par contre c’est que certains des végétariens d’aujourd’hui, notamment ceux qui sont adeptes de l’hindouisme, n’ont pas toujours été végétariens. En effet, en se basant sur d’anciens textes sanskrits, des brahmanes consommaient de la viande. C’est un peu plus tard que grâce à certains facteurs, les Indiens ont peu à peu adhéré au végétarisme.

Parmi ces facteurs, on peut notamment citer : l’adoration de la vache durant les cultes en l’honneur de la divinité Krishna, le respect de la doctrine bouddhique qu’est l’Ahisme, l’apparition de la religion jaïne, mais surtout le respect de la non-violence au sein de la religion en Inde. Un voyage en Inde avec l’agence de voyages Namaskar India Tour donnera l’occasion de profiter du séjour pour déguster des plats végétariens typiques dans les restaurants les plus réputés.

Pourquoi est-on végétariens en Inde ?

On a notamment déjà évoqué les facteurs qui ont poussé une partie de la population indienne à ne plus consommer de la viande. Par ailleurs, il est tout de même intéressant de se pencher sur la question : pourquoi est-on végétariens en Inde ? Cela pour profiter pleinement d’un séjour culinaire en Inde. La réponse n’est pas seulement d’ordre religieux comme on peut s’en douter. Les raisons sont également à trouver dans le mode de vie du peuple indien.

D’une manière générale, on peut tout d’abord distinguer le fait que la viande est une denrée qui peut être assez rare dans certaines régions indiennes. De plus, il faut tout de même que l’utilisation de cet ingrédient ait été surtout influencée par les musulmans moghols qui ont envahi le nord de l’Inde, mais aussi les pays colonisateurs occidentaux. Ensuite, on peut citer le prix de la viande qui n’est pas accessible à toutes les classes sociales présentes en Inde comme motivation au végétarisme.

Indiens : végétariens, mais pas tous et surtout pas de la même façon

Le végétarisme en Inde concerne environ 30 % de la population. Même si cela représente une bonne tranche de la population locale, il est évident que ce ne sont pas tous les Indiens qui sont des adeptes du végétarisme. Par ailleurs, même les végétariens entre eux sont à distinguer. En  effet, ils ont chacun leur propre mode d’alimentation, fondé sur des principes propres. On a entre autres :

  • les végétariens sikhs : qui ne mangent ni œuf, ni viande, mais consomment par contre du fromage, du lait et aussi du lait.
  • Les végétariens hindous : qui s’interdisent la chair animale issue d’une mise à mort volontaire, mais aussi les œufs.
  • Les végétariens jaïnique : ce sont les plus restrictifs, dont les « trois M » (mâmsa ou la chair, madhu ou le miel, madya ou ,le vin). Ils ne mangent également pas de végétaux qui ont leurs racines en terre et même certains fruits.

A lire aussi

Partir aux Seychelles pour se marier dans un décor de rêve

sophie

Visiter l’Afrique du Sud lors d’un séjour en Afrique

Tamby

Vacances en Polynésie : quelles sont les activités à faire à Moorea ?

sophie

Que voir aux Etats-Unis en 15 jours

Ines

Séjour aux USA, les trois villes intéressantes à découvrir

Tamby

Comment faire d’un séjour à la montagne, des vacances inoubliables ?

Odile