Image default
Sports

Benzema : l’équipe de France ne lui manque pas

Notez cet article

Cela faisait des mois que l’univers du foot n’a pas entendu l’ancien international français s’exprimer sur les Bleus, en particulier sur leur victoire en Coupe du monde. Lors d’une interview accordée à France Football, l’attaquant madrilène affirme ne pas avoir beaucoup de regrets, même si…

« C’était écrit comme ça »

Des regrets, il y en a eu. C’est ce qu’affirme en tout cas Karim Benzema, un temps une des pièces maîtresses de l’équipe de France. Mais l’attaquant du Real Madrid accuse le coup, tout en essayant de relativiser le cours de l’histoire. « Je me dis que c’était écrit comme ça », lâche-t-il. « Des regrets ? Oui, sur le coup, parce que tu te dis que tu aurais pu. » Effectivement, il aurait pu faire partie des 23 qui ont soulevé le trophée en Russie en juillet 2018. Il aura pu continuer l’aventure, notamment en préparation de la qualification pour l’Euro 2020. Il aurait pu réaliser des palmarès édifiants aux côtés de son jeune cadet Kylian Mbappé. Il aurait pu continuer l’aventure avec le maillot de l’équipe de France avec son co-équipier de club, Raphaël Varane… Bien qu’il ait des « déceptions », Karim Benzema est fier de jouer dans l’un des plus grands clubs du monde.

« Je joue au Real Madrid et j’ai tout gagné »

Le Real Madrid ne se porte pas très bien en championnat. Mais ce n’est pas une nouveauté. C’est même presque devenu la norme pour le club de la capitale espagnole. Le Real Madrid n’a jamais été le favori des journalistes ou des coachs lors des grands rendez-vous en Ligue des Champions. Pourtant, cette équipe, si souvent sous le feu des critiques, déjoue souvent les pronostics, éliminant des clubs comme la Juventus, le Bayern pour finalement s’imposer contre Liverpool.

Karim Benzema n’encense pas son club sans raisons. Il a de quoi être fier, effectivement. L’ancien attaque de l’équipe de France ne nie pas qu’il a des regrets « sur le coup ». « Mais dans le fond, pas de regrets car je joue au Real Madrid et j’ai tout gagné. Alors, ça cache la déception. »

Sinon, comment va le club sans CR7 ?

Benzema est très attendu par les supports pour donner le meilleur de lui-même en tant que leader de l’attaque madrilène. Lors de l’échange avec France Football, il explique comme les choses se passent sans Ronald : « Avant, il y avait un mec qui mettait plus de cinquante buts par saison et moi, j’étais dans un rôle de passeur (…) Je le cherchais sans cesse avec pour objectif de l’aider à inscrire encore plus de buts (…) Mais maintenant, c’est moi le leader de l’attaque. »

Mais est-ce qu’il marquera autant de buts que CR7 ? La question serait mal posée selon Benzema. « Il y a des attaquants qui ouvrent des espaces, qui font jouer l’équipe, qui offrent des occasions à leurs partenaires, qui fatiguent l’adversaire. » L’allusion aux « occasions » qu’il offre à Vincius Junior est plus que limpide.

Related posts

L’importance de l’alimentation dans le sport

Journal

L’idéal d’un entraînement dans une salle de sport

Laurent

Sportifs : pourquoi consulter un podologue du sport ?

Nathalie

Le système de motorisation Yamaha-PW

sophie